Compte-rendu de la table ronde: La digitalisation du secteur du bâtiment en Belgique


Compte-rendu de la table ronde : La digitalisation du secteur du bâtiment en Belgique

La grande vague de la digitalisation déferlera très bientôt sur le secteur du bâtiment et nombre d'applications/de solutions s’y engouffrent déjà. RecoMatics, sous la direction de Debouw.Online et aux côtés d’entreprises du bâtiment, de fournisseurs de logiciels et du WTCB, a participé à une réunion digitale pour discuter des enjeux du secteur. Dans cet article, nous vous résumons quelques observations importantes.

Dans quelle mesure le secteur du bâtiment en Belgique est-il déjà engagé dans la digitalisation?

Par rapport aux autres secteurs et en moyenne, le secteur du bâtiment est en retard pour ce qui est de la digitalisation et du budget qui y est consacré. La raison en est principalement la complexité du secteur. Les processus comportent de nombreuses variables, telles que les personnes, les chantiers, les véhicules et les conditions météorologiques ; il est par conséquent difficile de les structurer et de les planifier complètement. Il ressort aussi des études menées qu'en moyenne 1,3 % seulement des dépenses opérationnelles sont consacrées à la digitalisation, alors que dans d'autres secteurs, ce taux est au moins trois fois plus élevé.

Cependant, ces dernières années on a pris davantage conscience de la nécessité de digitaliser le secteur. À mesure que de plus en plus d'entreprises du bâtiment se constituent une expérience dans la digitalisation et la partagent, la confiance s’installe. Par ailleurs, le nombre d'applications et de solutions qui se propagent jusqu’au secteur augmente fortement.

À quelles conditions préalables peut-on se lancer dans la transformation digitale?

La condition principale : avoir élaboré une stratégie digitale. Ne partez pas dans tous les sens, élargissez plutôt le cadre. Pensez grand, commencez petit et passez à l’action rapidement!

analysis

La deuxième condition : disposer d’une équipe motivée. Il n'est pas toujours évident d’obtenir l’adhésion de tous ceux qui sont à bord et de changer des habitudes profondément ancrées. Il est donc important de leur faire savoir que la digitalisation est avantageuse à leur égard.

Il est également important de définir certains critères pour la sélection des logiciels. Réalisez un diagnostic pour savoir quelles tâches font perdre du temps à vos employés, quelles tâches créent des frustrations, quelles tâches sont les plus répétitives et cherchez une application qui permet d’y remédier. Traitez d’abord les petites sources d’insatisfaction avec un logiciel simple, compatible et susceptible d’être intégré dans d'autres logiciels à long terme.

Qu’est-ce qui freine (encore) l’engagement des entreprises du secteur dans la transformation digitale?

Si le retour sur investissement (ROI) était démontré de façon plus tangible, cela aiderait de nombreuses entreprises du secteur du bâtiment à prendre conscience du fait que la digitalisation apporte des bénéfices concrets. D’autre part, ces dernières années, le développement de la digitalisation a résulté de nécessités plutôt que de choix délibérés avec, en point de mire, l’efficacité et le bénéfice. De ce fait, les entreprises ont opté pour des solutions ponctuelles qui conviennent parfaitement à l’exécution d’une tâche précise mais qui ne s'intègrent pas toujours bien dans d’autres solutions, condition pourtant indispensable à une dynamique de progrès. Les plateformes digitales vont changer les règles du jeu pour le secteur du bâtiment. On assistera à une consolidation, permettant des connexions avec de petites solutions locales.

Quels avantages la digitalisation offre-t-elle et quel est son impact?

L'un des principaux avantages est le gain de temps. Dans les grandes entreprises comme dans les petites, la quantité de tâches administratives peut être réduite au minimum. Par exemple, le travail des chefs de chantier et de projet est devenu très complexe. Ils doivent aujourd’hui disposer de connaissances financières et juridiques, informer, communiquer... Mais grâce à la digitalisation, ils gagnent du temps et peuvent se concentrer sur leur cœur de métier.

Avec le même effectif vous abattez plus de travail et, qui plus est, un travail plus qualitatif. Généralement, cela engendre un meilleur produit et un meilleur service. La digitalisation rendra votre entreprise plus intéressante aux yeux des (jeunes) employés car vous serez en mesure de leur offrir les outils adéquats.

La digitalisation présente aussi un autre avantage important : à tout moment et où que vous soyez, vous disposez des informations dont vous avez besoin, toujours à jour. Dans le secteur de la construction, la réalisation d’un projet implique de nombreux acteurs qui doivent tous travailler ensemble. Les travailleurs sont souvent en déplacement et les chefs de projet gèrent plusieurs chantiers à la fois.

construction-engineer

Les travailleurs sont souvent en déplacement et les chefs de projet gèrent plusieurs chantiers à la fois. Ils ne peuvent pas toujours être sur place lorsque cela est nécessaire. Il est essentiel, dans le secteur du bâtiment plus encore que dans d’autres secteurs, de pouvoir disposer des informations et d’avoir la possibilité de communiquer sur les problèmes avec les outils du numérique. Le numérique génère moins d'erreurs, moins de discussions et un meilleur retour sur investissement.

Grâce à la digitalisation, de petites améliorations sont continuellement apportées aux processus ; elles auront un très fort impact. Vous pourrez obtenir un effet de levier gigantesque, grâce à la digitalisation. Pour rester compétitives, les entreprises n’auront d’autre choix que de s’engager dans la voie de la digitalisation. Surtout si l'on considère que dans 5 ou 10 ans le chantier moyen sera entièrement géré par un écosystème BIM sous-jacent. L’interconnexion digitale générera des gains énormes en matière de productivité. Elle requiert cependant une relation de confiance entre les différentes entreprises, ce qui, dans le secteur du bâtiment, n’est pas encore évident à ce jour.

Quelles sont les (nouvelles) solutions digitales qui se profilent?

Le papier est encore très utilisé dans les bureaux, ce qui entraîne souvent des doublons, voire des triplons. Et pourtant, la technologie permettant de solutionner ce genre de problèmes existe depuis des années déjà. En fait, tout dépend de l’efficacité de son intégration dans l'organisation. La réussite du processus de digitalisation dépend aussi des possibilités d'intégration avec les fournisseurs, les sous-traitants et les autres partenaires. 

Les applications doivent par conséquent être très ingénieuses et conçues pour pouvoir gérer de façon qualitative les données saisies ou lues et interagir rapidement.

Conclusion

Durant la seconde moitié de l’année 2020, la digitalisation a fait un bond en avant, l’équivalent en temps normal d’une progression sur deux ans. Les entreprises (y compris celles du secteur du bâtiment) savent qu’elles devront prendre des mesures pour pouvoir s’adapter aux nouveaux modes de travail. La digitalisation n'est pas une technologie ; elle est un véritable rouage de l'entreprise. Pour les entreprises du secteur du bâtiment, de nombreuses opportunités, leur donnant la possibilité de travailler plus rapidement, plus efficacement et de façon plus qualitative, se profilent à l'horizon.

Comment pouvons-nous vous être utiles ?

Contactez-nous